Assurance habitation : quelles sont les obligations du propriétaire ?

Publié le : 05 juin 20234 mins de lecture

L’assurance habitation couvre les risques en cas d’accident, cela inclut l’habitation, son contenu (bien meuble), les habitants et leur responsabilité sur le plan civile. Cependant, son aspect obligatoire varie selon l’identité de l’occupant, qu’il soit propriétaire ou locataire.

Les propriétaires, doivent-ils souscrire une assurance habitation ?

Pour les propriétaires, le fait d’assurer leurs biens immobiliers et mobiliers pour prévenir d’éventuels risques inattendus est le moyen de protéger leur patrimoine. L’assurance habitation vous permet de couvrir les frais de réparation des biens immobiliers et les biens meubles endommagés ou perdus. En cas d’événement affectant les hébergements à proximité, comme un dégât des eaux, cet accord couvre aussi la responsabilité de vos occupants et couvre les dommages corporels et matériels accidentels aux tiers.

En effet, le propriétaire d’un logement qui l’habite n’est pas besoin de prendre une assurance habitation, mais si la propriété est dans un appartement, elle doit être achetée. Le propriétaire n’est pas tenu d’assurer son logement. Cependant, s’il ne le fait pas, il devra payer les frais de réparation des dommages subis. Ainsi, même si la loi ne vous impose pas à souscrire une assurance habitation, cette assurance reste indispensable, car elle permet de prévenir les conséquences financières très importantes parfois associées aux sinistres. Comme avant toute souscription d’assurance, il est essentiel de faire la comparaison entre les offres qui existent sur le marché.

L’assurance habitation pour un propriétaire occupant et non occupant.

En fait, il n’est pas obligatoire de souscrire une assurance habitation pour les propriétaires qui vivent dans leur logement. Cependant, il est indispensable en cas de sinistre comme des fissures dangereuses ou un incendie ou cambriolage. S’il ne devient pas membre de MRH, le propriétaire devra introduire son propre recours contre la personne responsable, et il ne sera pas indemnisé pour les objets endommagés ou volés, notamment les dommages causés à son appartement ou à sa propriété responsable.

Pour l’assurance habitation d’un propriétaire non-occupant ou PNO qui louent des maisons, il existe de multiples solutions. En fait, le bailleur peut souscrire une assurance « propriétaire non-occupant », mais celle-ci ne soit pas encore obligatoire. À cet effet, les garanties peuvent être rajoutées comme le « recours locataire » et de « recours voisins et tiers » pour se prémunir contre tout dommage causé par les locataires aux voisins, ainsi que les vices d’entretien et les vices de construction. Concernant également la responsabilité civile obligatoire, elle fait référence à l’obligation de réparer les dégâts causés par autrui, et l’assurance correspondante couvre tout dommage causé à un tiers.

L’assurance habitation qui concerne la copropriété.

En ce qui concerne un logement qui est en copropriété, l’assurance de la responsabilité civile est le minimum obligatoire demandé par la loi. Il existe aussi une assurance de protection sur le plan juridique, qui prend en charge les frais engagés en indemnisation d’un sinistre en justice ou une assurance copropriété. De plus, les règlements de la copropriété exigent de manière indépendante que chaque propriétaire se protège contre d’autres risques s’il le juge indispensable. Vous devez vérifier directement auprès de votre association de copropriété quelles actions ont été déjà faites et si vous avez souscrit une assurance habitation pour l’immeuble.

Plan du site