En quoi consiste une assurance informatique ou une assurance cyber ?

Publié le : 08 juin 20232 mins de lecture
La dépendance à l’informatique implique de grands risques pour une entreprise en cas de sinistre, de vol, ou de cyberattaque. Les conséquences d’une perte de données de l’entreprise peuvent être très lourdes. Assurer son matériel informatique et ses données permet de limiter l’étendue des dégâts.

Comment assurer le matériel informatique ?

Les hackers rivalisent d’inventivité, et les actes de piratage informatique se multiplient, à la faveur du télétravail et des failles qu’il créé parfois dans les systèmes de sécurité. De nombreuses compagnies d’assurance proposent aux entreprises des contrats ou extensions de contrat spécifiques dédiées au système informatique

Parc informatique, ordinateurs portables, tablettes tactiles : l’ensemble du matériel informatique peut-être assuré. 

Des garanties en fonction de l’activité

Certaines assurances proposent de prendre en charge la reconstitution de données, suite à un virus ou une erreur humaine.

Pour une entreprise dont l’activité dépend essentiellement d’un site Internet, d’un site e-commerce par exemple, la perte d’exploitation peut-être également couverte.

Contre la cybermalveillance : l’assurance cyber

Attention cependant : une assurance informatique ne couvre pas systématiquement les cybermalveillances. Une extension de garanties cyberisques peut parfois être ajoutée. Cette protection peut aussi faire l’objet d’un contrat d’assurance à part entière.

Les cyberattaques les plus courantes :

  • Virus ou vers informatiques
  • Attaque DDoS bloquant le serveur web, et l’accès aux données,
  • Atteinte à l’e-réputation avec utilisation des données
  • Ransomware.

Une cyber assurance ou police cyber risques peut couvrir ces risques et les pertes associées.

 

Plan du site