Dégâts des eaux : la recherche de fuite est-elle prise en charge par l’assurance ?

Publié le : 14 juin 20238 mins de lecture

Votre facture d’eau a soudainement augmenté ? Vous constatez des moisissures ou des traces d’humidité sur un mur ? Vous êtes probablement victime d’une fuite d’eau. Afin d’éviter que le problème ne s’aggrave, il faut réagir tout de suite.

Qu’est-ce qu’un dégât des eaux ?

Un dégât des eaux se produit lorsque le réseau d’alimentation en eau d’un bâtiment est endommagé, par exemple dans le cas d’une fuite ou d’une rupture de canalisation. L’eau provoque plus ou moins rapidement des dégâts matériels, au niveau des bâtiments comme de leur contenu.

Si la fuite est importante, la première chose à faire est de couper l’eau en fermant le robinet d’arrivée d’eau. Celui-ci prend généralement la forme d’une vanne rouge sur un tuyau. Sans doute la première chose à repérer lorsque vous vous installez !

La recherche de l’origine de la fuite

Avant même de chercher à déceler la fuite d’eau, il est important de vous rappeler que la détection de fuite d’eau n’est pas gratuite. Il s’agit d’une prestation payante. Cependant, si vous êtes locataire, vous pouvez vous entendre avec votre propriétaire. Si l’origine du sinistre est dans les canalisations, la recherche de fuite est prise en charge par le propriétaire ou par la copropriété. Par contre, si la cause de la fuite est dans les parties privatives, il est de votre devoir de payer le prestataire de service. Il convient dans tous les cas de contacter son assurance habitation, qui prévoit généralement une indemnisation proportionnelle aux dégâts.

Qui appeler pour une recherche de fuite ?

La recherche de fuite est une opération complexe qui nécessite l’intervention d’un professionnel. Il est recommandé de faire appel à un plombier qualifié pour trouver la source de la fuite. La plupart des entreprises de plomberie proposent ce type de service et peuvent vous accompagner tout au long de la recherche et de la résolution de votre problème.

L’assurance prend elle en charge la recherche de fuite ?

Oui, dans la majorité des cas, l’assurance habitation prend en charge la recherche de fuite.

Pour que l’assurance la prenne en charge cependant il faut :

  • faire appel à un plombier ou une entreprise de plomberie
  • conserver la facture détaillée et l’éventuel devis.

Il est fortement conseillé de déclarer le sinistre à votre assureur dans les cinq jours.

Recherche de fuite : coût et modalités

Facture de recherche de fuite : que comporte-elle ?

Une facture de recherche de fuite comprend l’ensemble des frais liés à la recherche et à l’élimination de la fuite.

Ces frais peuvent comprendre :

  • le coût du matériel utilisé
  • le coût de la main-d’œuvre
  • le coût du temps passé à trouver et à réparer la fuite.

Demandez la facture de recherche de fuite détaillée au prestataire auquel vous ferez appel.

Le prix d’une recherche de fuite

Le prix d’une recherche de fuite peut varier en fonction de l’étendue et de la complexité de la recherche. En général, le coût moyen d’une recherche de fuite est d’environ 150€ à 200€. Le coût peut être plus élevé si des vérifications supplémentaires sont nécessaires, telles que l’utilisation d’une caméra thermique pour vérifier l’état de l’isolation et des conduits.

Recherche de fuite invisible : les différentes méthodes de détection

Il existe plusieurs méthodes pour détecter les fuites d’eau. Les plus courantes sont :

  • l’utilisation de détecteurs à ultrasons,
  • l’utilisation d’une caméra thermique,
  • d’un détecteur de gaz,
  • la recherche visuelle.

Chacune de ces méthodes présente ses propres avantages et inconvénients, et peut être utilisée seule ou en combinaison avec d’autres méthodes.

Certains experts utilisent également des humidimètres. Cet équipement permet de déterminer les taux d’humidité et les zones affectées. Pour déterminer l’emplacement d’une fuite, une technique couramment utilisée consiste à disposer des microphones au sol. Une technique très efficace qui permet de limiter les travaux de fouille.

 

 

Recherche de fuite en immeuble : quand relève-t-elle de la copropriété ?

La recherche de fuite dans les parties communes d’un immeuble relève généralement de la copropriété. En effet, l’ensemble des copropriétaires se doit de prendre en charge les frais liés à la recherche et au dépannage des fuites. Il est donc important de savoir différencier les fuites qui relèvent de la copropriété et celles qui sont à la charge du locataire.

Dégât des eaux en immeuble : quand est-ce au syndic de s’en occuper ?

Lorsque les parties communes d’un immeuble sont touchées ou à l’origine d’un dégât des eaux, le syndic prend généralement la main sur les démarches à effectuer. En effet, c’est lui qui a l’obligation de faire appel à un professionnel qualifié pour trouver l’origine de la fuite et prendre les mesures nécessaires pour la réparer.

Le constat de dégât des eaux : le document indispensable pour une prise en charge par l’assurance

Constat de dégât des eaux : à quoi sert il ?

Le constat amiable de dégât des eaux est un document qui est généralement rempli par les deux parties lorsqu’il y a un dégât des eaux dû à une fuite. Il sert à déterminer la responsabilité de chaque partie, et à fournir aux assureurs des deux parties les informations nécessaires pour l’indemnisation des dommages.

Constat de dégât des eaux : comment le remplir ?

Comment pour un constat amiable dans le cadre d’un accident de la route, le constat de dégât des eaux doit être rempli par deux personnes : l’occupant du bien concerné et l’autre personne impliquée : propriétaire, locataire, syndic de copropriété, selon le contexte. Il doit contenir une description précise des lieux et des conséquences de la fuite.

Comme pour un constat auto, le document est divisé en deux parties. Chaque personne impliquée remplie sa partie : coordonnées, numéro de contrat d’assurance habitation, dommages causés etc. Le document doit être signé par les deux parties. Le constat comporte une feuille écrite et une copie carbone.

Recherche de fuite au niveau d’une piscine : comment ça se passe ?

La recherche de fuite au niveau d’une piscine est un processus complexe qui nécessite l’intervention d’un pisciniste professionnel qualifié. Pour commencer, le technicien recherchera les points suspects, dans le liner notamment, puis il inspectera le bassin à l’aide d’un détecteur de fuites pour localiser la source de la fuite. Une fois la source identifiée, le technicien peut alors procéder à la réparation.

Plan du site